25 Août 2018

From the Annual Conference

Développer des compétences et lutter contre la censure : la réponse de d’IFLA aux fausses nouvelles

English | Deutsch | العربية | Русский | 简体中文 | Español

La désinformation en ligne est susceptible à la fois de distordre les prises de décisions individuelles et de porter atteinte à la qualité du débat public dans toute la société. Pourtant, dans le même temps, la notion de lutte contre les « fausses nouvelles » est en train de servir d’excuse à des lois répressives qui brident la liberté d’expression. Une réponse efficace doit reposer sur une pratique plus avisée des médias, une meilleure maîtrise de l’information et une plus grande confiance dans l’environnement numérique, tout en faisant attention à ne pas prendre de mesures qui limiteraient la liberté d’accès à l’information. Les bibliothèques sont là pour aider.

Les “fausses nouvelles” font l’objet de débats intenses dans bien des parties du monde. Il existe une vive inquiétude que la désinformation délibérée puisse compromettre les prises de décisions démocratiques, et semer le doute et la confusion dans la vie des individus.

De toute évidence le fait de répandre des informations inexactes dans l’intention de tromper les gens n’est pas chose nouvelle. Cependant, la vitesse à laquelle les informations numériques peuvent être constituées et transmises fait de la diffusion des « fausses nouvelles » un phénomène préoccupant.

La contribution des bibliothèques

Les bibliothèques ont un rôle significatif à jouer dans ce débat, étant donné leur engagement moral et institutionnel à aider les usagers à accéder à des informations fiables et sincères.

L’IFLA a été active depuis des années dans le domaine de l’éducation aux médias et à l’information. Lors du CMBI de 2017, l’IFLA a publié sa déclaration sur la culture numérique, un document qui souligne la manière dont la capacité à maîtriser le potentiel des outils numériques est essentielle à une société démocratique et à une citoyenneté engagée.

Pour ce CMBI 2018, la Déclaration de l’IFLA sur les fausses nouvelles rappelle le rôle vital des bibliothèques dans la lutte contre la désinformation au moyen des outils et des compétences qui permettent de détecter et d’identifier celle-ci. L’expertise des bibliothécaires fait de nos institutions des endroits irremplaçables dès lors qu’il s’agit d’aider les citoyens à évaluer de manière critique les informations qu’ils trouvent en ligne.

En parallèle, les bibliothèques luttent contre la censure en défendant la liberté d’expression et d’accès à l’information en tant que droit de l’homme fondamental. La Déclaration souligne ce rôle, et en appelle aux gouvernements pour résister à la tentation de mettre en place des « interdictions » d’une portée excessive et susceptibles de porter atteinte à la liberté d’expression.  

Téléchargez la version intégrale de la Déclaration [PDF] et servez-vous en dans votre travail de plaidoirie. Faites savoir aux décideurs que les bibliothèques sont plus essentielles que jamais, et que l’éduction est la seule réponse durable aux « fausses nouvelles”.

FAIFE (Committee on Freedom of Access to Information and Freedom of Expression), IFLA WLIC 2018, fake news, Censorship

List all IFLA news