4 Août 2015

L’ IFLA se félicite de l’Agenda 2030 des Nations Unies 2030!

English

L’ONU a conclu à New York les négociations sur l’après 2015

Le 2 août 2015, après plus de trois années de négociations et la participation intense de la part de nombreuses organisations, dont l'IFLA, les États membres de l'Organisation des Nations Unies ont abouti à une version finale du Programme de développement post-2015 - désormais connu sous le nom d’Agenda 2030

Ce nouvel Agenda est un cadre composé de 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) , déclinés en 169 Cibles couvrant le développement économique, environnemental et social. Ils constituent un plan général pour que tous les pays s’engagent activement à rendre notre monde meilleur pour ses peuples et la planète.

IFLA se félicite de l'Agenda 2030 et est heureuse de voir l'accès à l'information, l'alphabétisation universelle, la sauvegarde du patrimoine culturel et naturel, ainsi que l'accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC) fortement présents dans celui-ci. Nous nous réjouissons tout particulièrement de la mention explicite de l'accès à l'information dans la Cible 16.10:

"Assurer l'accès public à l'information et la protection des libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et les accords internationaux"

La nouvelle vision

L'Agenda 2030 aidera tous les Etats membres de l'ONU à concentrer leurs efforts sur l'éradication de la pauvreté, le changement climatique et le développement des personnes. Les bibliothèques peuvent soutenir de nombreux aspects de cette vision et les objectifs de développement durable qui la traduisent. Les bibliothèques sont des institutions publiques clés qui ont un rôle vital à jouer dans la promotion du développement à tous les niveaux de la société.

Cet Agenda crée également un Groupe de Travail rassemblant les différentes agences des Nations Unies sur la Science, la Technologie et l’ Innovation. Ce Groupe de travail se penchera sur les mécanismes d’échanges d’information et de transferts technologiques à l'échelle mondiale  et s’assurera que l'information à ce sujet, les connaissances, les meilleures pratiques et les leçons apprises de l’expérience  seront accessibles à tous et à toutes. L’IFLA se félicite de la création de ce Groupe de Travail, et continuera son travail de plaidoyer pour assurer que les points de vue et l'expertise de la communauté des professionnels de l'information seront prises en rendre compte au moment à sa création.

Questions en suspens

Tous les États membres se sont accordés sur le nouvel Agenda, cependant  son suivi se fera sur la base du volontariat et l'Agenda représente plus un engagement politique que juridique.
En outre, l'IFLA tient à souligner l'importance d'intégrer les résultats et les réalisations en cours du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) dans les moyens de mise en œuvre du nouvel agenda.

Quelle est la suite?

En prévision du Sommet de lancement de l’Agenda 2030 du nouveau développement, qui se tiendra en septembre 2015, l'IFLA va travailler à une analyse détaillée des ODD (objectifs du développement durable) et fournira des informations sur la façon dont les bibliothèques peuvent contribuer à les atteindre.

Nous allons également participer activement au suivi des progrès accomplis sur l'objectif de l'accès à l'information (Cible 16.10) et sur les autres objectifs pertinents, et nous assurer que des données pertinentes concernant les bibliothèques comme points d'accès à l’information seront incluses. Nous allons publier un rapport sur “le développement et l'accès à l'information” qui renforcera le suivi de l’impact de l’objectif d’accès à l'information sur les ODD.

L'Agenda 2030 devra être mis en œuvre au niveau national. Nous aimerions vous encourager à poursuivre activement votre travail en direction de vos gouvernements et de leurs plans nationaux de développement et à vous assurer que les bibliothèques, comme sources d’ information et d’accès aux  TIC, comme lieu de formation et comme actrices de la préservation du patrimoine culturel, y sont bien représentées.

La version officielle de  l’Agenda du développement de l'après-2015 sera adopté par les chefs d'État lors du Sommet des Nations Unies à New York les 25-27 Septembre 2015. L'IFLA, durant le Sommet, continuera son travail de sensibilisation en faveur de l’accès à l’information et du rôle essentiel que jouent les bibliothèques dans ce domaine..

Merci !

L’IFLA et vous, notre réseau, ainsi que les signataires de la Déclaration de Lyon nous avons ensemble préconisé et promu l’ accès à l'information comme un aspect essentiel pour assurer le succès de l’Agenda du développement de l'après-2015. Le travail important accompli par chacun d'entre nous a permis que ce nouveau cadre offre une belle opportunité aux bibliothèques  de contribuer aux  plans nationaux de développement de leur pays, notamment en montrant comment leurs activités et leurs compétences peuvent soutenir les ODD nouvellement créés - maintenant, nous devons relever le défi et prouver que les bibliothèques sont des partenaires essentiels pour le développement durable.

Accès à l'information, l'accès aux connaissances, plaidoyer, post2015

List all IFLA news